Croix de Scientologie Théologie et pratique d'une religion contemporarine Scientologie
Choisissez une langue
recherche
-->
Un ouvrage de référence présenté par l'Église de Scientologie Internationale Accueil
Table des Matières
Le credo de l'Église de ScientologieIntroduction
Chapitres
Chapitre un Définir la religion dans une société pluraliste
Chapitre Deux La Doctrine de la Scientologie
Chapitre Trois Les Pratiques religieuses de la Scientologie
Chapitre Quatre Écritures et symboles de la religion de la Scientologie
Chapitre Cinq Les Organisations de Scientologie
Chapitre Six Les oeuvres sociales des scientologues
Chapitre Sept L. Ron Hubbard Fondateur de la Scientologie
Appendices
Liste des églises et missions de Scientologie
Bibliographie


[image]
D’après la philosophie orientale, toutes les religions – quelles que soient leurs croyances et pratiques – ne représentent en fait que des chemins différents menant à la même réalité. Comme l’exprime un ancien poème japonais, « il y a beaucoup de chemins au pied de la montagne, mais la lune est la même vue du sommet ».

Pendant des siècles, les philosophes occidentaux n’ont abordé le sujet que dans la perspective de la tradition judéo-chrétienne. Cette approche s’articule autour de deux concepts doctrinaux essentiels et liés : la croyance qu’il existe un dieu créateur personnel indépendant et distinct des hommes, d’une part, et que l’occupation la plus noble de l’homme est l’adoration, la supplication et la vénération de ce dieu. D’autre part, un système de croyance donné où n’apparaissaient pas ces deux doctrines n’était pas considéré comme une religion.

Cette approche doctrinale reflétait aussi la façon dont les spécialistes occidentaux analysaient la pensée et la pratique religieuse, depuis l’aube de la civilisation jusqu’à il y a encore récemment. Pendant des centaines d’années, les termes « religion » et « chrétienté » étaient virtuellement synonymes. Le commentaire sarcastique d’Henry Fielding reflète la croyance dominante de l’époque : « Par religion, j’entends chrétienté, par chrétienté, j’entends protestantisme, par protestantisme, j’entends l’Église anglicane telle qu’établie par la loi. » En fait, il a fallu attendre 1837 pour que la loi caritative britannique traite enfin le judaïsme comme une religion à part entière.

Tout en fermant la porte à de nombreuses religions, ces critères d’évaluation des religions d’une simplicité trompeuse ont été en revanche la porte ouverte aux persécutions, ce qui montre bien que « définir » la religion dépasse de loin le simple exercice intellectuel. Cela a donné naissance aux traitements inégaux, à la discrimination, voire à la violence.

Continu...

  Précédente Suivante

Haut de la page
Contact Glossaire de termes de Scientologie Librairie Sondage sur ce site de Scientologie Sites Jumelés